Commentaires du public au sujet de la distance de marche pour se

first_imgLes parents et autres personnes intéressées sont invités à partager leurs commentaires dans le cadre d’un examen de la distance maximale que les enfants doivent parcourir à pied avant d’avoir le droit de prendre l’autobus pour se rendre à l’école. L’examen, entamé en juin, permettra de déterminer si la distance maximale de marche de 3,6 kilomètres prévue par la loi est raisonnable. « Les commentaires des Néo-Écossais, particulièrement des parents, au sujet de la distance que les enfants doivent parcourir à pied constituent une partie importante de notre examen, » a dit Karen Casey, ministre de l’Éducation. « Nous devons tous être satisfaits que les élèves parcourent une distance raisonnable à pied pour se rendre à l’école, et ce, dans des conditions sécuritaires. » Les personnes intéressées peuvent soumettre leurs commentaires par la poste, par courriel ou par télécopieur : Ministère de l’ÉducationExamen de la distance de marcheChester Sabean, consultant60, rue Lorne, bureau 3Truro (N.-É.) B2N 3K3Courriel : [email protected]élécopieur : 902-893-6104 La date limite pour les soumissions est vendredi, le 28 septembre. Le règlement en vertu de la loi sur l’éducation exige que les conseils scolaires offrent un service d’autobus aux élèves qui habitent à plus de 3,6 kilomètres de l’école. Toutefois, certains conseils scolaires ont choisi d’offrir ce service à des élèves qui habitent beaucoup plus près. Les conseils scolaires doivent également offrir un service de transport aux élèves ayant des besoins spéciaux, peu importe la distance. L’examen est dirigé par Chester Sabean, administrateur scolaire à la retraite. Ce dernier est appuyé par un comité consultatif formé de six personnes représentant les conseils scolaires et le ministère, ainsi que d’un conducteur d’autobus scolaire. Un rapport final comprenant des recommandations sera présenté à la ministre plus tard cet automne.last_img